Complex Meshes

Complex Meshes 2016

Complex Meshes 2016

Installation de réalité virtuelle générative

Collection privée, Bruxelles, Belgique

Dimensions : 18 x 10 m

Logiciel : Cyrille Henry / Antoine Villeret

Production technique : Voxels Productions

A l’occasion de Art Brussels 2016, Miguel Chevalier a imaginé pour la seconde fois une œuvre, « Complex Meshes » qui se déploie sur les 8 panneaux du plafond du loft d'un collectionneur à Bruxelles (Belgique).

Un Mesh est un objet tridimensionnel constitué de sommets, d'arêtes et de faces qui forme des  polygones, utilisés en modélisation ou en architecture. Les meshes à l'aspect fil de fer deviennent ici une esthétique à part entière.
Différentes trames colorées composés de polygones se superposent, évoluent, se transforment lentement en temps réel. Ce grand drapé virtuel de lumière se tord, se déplace, se redimensionne pour créer des formes plus diversifiées et complexes. Nous découvrons des univers très graphiques sans cesse renouvelés.

«  Complex  Meshes » souligne grâce à la lumière l'architecture du lieu qui s'anime sous nos yeux. Ces grilles de couleurs créent des effets de trompe l'oeil très étonnant. Elles perturbent les perceptions des visiteurs en créant une sensation d’architecture en mouvement.
Cette installation poétique dégage une énergie rayonnante et invite au rêve. Les visiteurs sont invités à s’asseoir sur les canapés et à lever les yeux vers le haut. Le spectateur à l'impression de voir à travers un kaléidoscope géant qui transforme le plafond en un univers de constellations. Cette œuvre immatérielle à l'esthétique filaire permet de retranscrire l'invisible, comme la notion de flux et de trouver l'essence des choses.

Un film de Claude Mossessian