Fractal Flowers

Fractal Flowers 2008

Fractal Flowers 2008

Installation de réalité virtuelle générative et interactive

Quais de la rivière Cheonggyecheong, Séoul, Corée du Sud

Eléments techniques :

2 videoprojecteurs, 1 caméra infrarouge, 1 PC

Dimensions : 12 m x 4 m

Logiciel : Cyrille Henry

Production technique : Voxels Productions

L’œuvre Fractal Flowers de Miguel Chevalier projetée sur les quais de la rivière Cheonggyecheonno à Séoul s’inscrit dans la volonté d’introduire l’art dans l’espace public. La mairie de Séoul, commanditaire de cette oeuvre, entreprend une politique culturelle novatrice par le biais de la réalisation d’installations de réalité virtuelle pérennes, qui font d’elle une ville du XXIè siècle. Actuellement projetées sur une longueur de 12 m x 4 m, une étude est en cours pour porter cette oeuvre à une échelle plus monumentale encore de 50 m x 4 m.

A côté de cette nature retrouvée qu’est la rivière Cheonggyecheonno, une nature artificielle prend vie à la tombée de la nuit : les Fractal Flowers. Ces fleurs géantes fractales sont constituées de différentes couleurs et de formes et sont générées à l’infini grâce à un logiciel écrit par Cyrille Henry.

Projetées sur les quais de la rivière, ces plantes virtuelles gigantesques prolifèrent à la surface de la pierre. Ce sont des graines virtuelles autonomes qui naissent aléatoirement, grandissent, s’épanouissent et disparaissent pour laisser place à d’autres.

Nous sommes ici dans un univers mi-végétal, mi-minéral, constitué de structures filaires qui rappellent les facettes d'un diamant. Ces fleurs fractales ont à la fois une réelle monumentalité par leurs formes géométriques et en même temps un aspect évanescent. Ces fleurs se courbent comme pour faire une révérence au promeneur et l’accueillir dans la virtualité de cet intriguant jardin. Elles réagissent à nos mouvements grâce à des capteurs. Dans le langage génératif et chromatique qui est le leur, elles dialoguent avec nous. Elles nous répondent. Elles nous questionnent aussi par leur apparition et disparition insolite.

Ces nouvelles “fleurs” de Miguel Chevalier sont sorties du végétal pour embrasser le cosmique. Et nous les contemplons, émerveillés par cette anatomie fractale qui réunit la beauté et la fragilité et célèbre cette union par une explosion de couleur.