Silène Luminaris sive Muflier de Borges

Silène Luminaris sive Muflier de Borges 2011

Silène Luminaris sive Muflier de Borges 2011

Sculpture

Abbaye Sainte-Marie de Pierredon, Saint-Rémy-de-Provence, France

Oeuvre unique

Eléments techniques :

Sculpture en acier, peinte en bi-chromie orange et rouge

Dimensions : 3,30 m

Collection : Collection privée

Silène luminaris sive Muflier de Borges est une sculpture en acier peinte en rouge de 3,40 m de hauteur. Cette sculpture a été commandée et réalisée pour la seconde édition du Festival AP'Art, Alpilles-Provence’Art.
Cette sculpture est extraite de l'oeuvre de réalité virtuelle Fractal Flowers, génération de fleurs et de jardins virtuels évoluant au frontière d'un monde mi-minéral, mi-animal et mi-robotique. Il s’agit de fleurs fractales géantes générées à l’infini grâce à un logiciel informatique. Des fleurs virtuelles naissent aléatoirement, s’épanouissent et meurent. Les Fractal Flowers dévoilent des formes très sculpturales, poussées à l'extrême de leur géométrisation.
Miguel Chevalier peut désormais à partir de ce logiciel, générer des « fleurs imaginaires », les arrêter au moment de leur croissance et obtenir un fichier 3D qui lui permet ensuite de les sortir du virtuel grâce aux nouvelles imprimantes 3D qui couche par couche les matérialisent sous forme de maquette en résine. Ces « sculptures numériques » lui servent de modèle pour réaliser des sculptures à plus grande échelle en acier, comme Silène luminaris sive Muflier de Borges. Une esthétique du virtuel est en train de naître à partir de ces objets matériels qui ont une vraie « physicalité » et qui sont nés grâce à des univers virtuels. Il s'agit d'une véritable révolution pour le domaine de la sculpture, dont le monde artistique n’a pas encore perçu toutes les conséquences que cela va entrainer dans un futur proche.