Viral/Vital Energy

×

Message d'erreur

  • Warning: include_once(/home/voxelspraz/www/misc/brumann/polyfill-unserialize/src/Unserialize.php): failed to open stream: No such file or directory in include_once() (line 35 of /home/voxelspraz/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Failed opening '/home/voxelspraz/www/misc/brumann/polyfill-unserialize/src/Unserialize.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php7.2/lib/php') in include_once() (line 35 of /home/voxelspraz/www/includes/file.phar.inc).

Viral/Vital Energy

Viral/Vital Energy
A multimedia installation project by Leonel Moura, Miguel Chevalier and Jacopo Baboni Schilingi

Logiciel : Claude Micheli

Les artistes Leonel Moura et Miguel Chevalier, et le compositeur Jacopo Baboni Schilingi, amis de longue date et partageant les mêmes processus de création (utilisant les technologies numériques comme medium dans l'art), imaginent dans le contexte actuel de la pandémie mondiale, l'installation multimédia "Viral/Vital Energy 2020", qui se veut un hymne à la vie.

Dans le contexte actuel de pandémie mondiale, les musées, centres d'art et galeries ont dû fermer leur porte quelques semaines. Les artistes tentent de rester positifs et créatifs. Ainsi, Miguel Chevalier, Leonel Moura et Jacopo Baboni Schilingi ont imaginé ensemble une installation multimédia intitulée « ViRal/ViTal ENERGY 2020 » qui se veut un hymne à la vie, destiné à voyager dans les grandes villes du monde.

Les trois artistes partagent le même processus créatif, utilisant les nouvelles technologies comme médium artistique. Ils ont tissé au fil des années une amitié profonde et un respect mutuel pour leur travail entre art et science. Avant la pandémie, les micro-organismes invisibles à l’œil nu, faisaient partie de leur recherche et réflexion. « ViRal/ViTal ENERGY 2020 » mélange leurs univers artistiques et leurs recherches dans une fusion entre l'image et la musique.

« ViRal/ViTal ENERGY 2020 » se compose d'une sculpture gonflable de 15 mètres de haut imaginée par l'artiste Leonel Moura, posée au centre d'un grand miroir d’eau. Cette sculpture à la forme rayonnante, a été créée par un algorithme qui génère aléatoirement une infinité de formes 3D en ajoutant des pointes et des évidements à une sphère. Cette sculpture gonflée d'air est un symbole du souffle et de la respiration qui permet la vie.

A la nuit tombée, la sculpture devient la surface de projection d'une œuvre de réalité virtuelle générative inédite imaginée par Miguel Chevalier, liée Covid-19 et aux autres virus. Miguel Chevalier constitue peu à peu une base de données d'images en 2D et 3D, de la diversité morphologique des cellules, virus et bactéries*. Certaines de ces images ont été transmises à l'artiste par Olivier Schwartz, Directeur de l'Unité Virus & Immunité de l'Institut PASTEUR (dialogue entamé grâce à la galerie Keza). Ces images de micro-organismes nourrissent un programme informatique d'où nait une « matière vivante digitale » qui se développe à la nuit tombée sur la surface de la sculpture gonflable. Les micro-organismes apparaissent aléatoirement, se développent, répliquent, simulant le modèle de développement naturel, avant de disparaître, puis de réapparaitre sous de nouvelles formes et combinaisons de couleurs. Cette vie artificielle infinitésimale agrandit à une échelle hors norme nous plonge face à un monde imprévus aux énergies hypnotiques.

La sculpture est accompagnée d'une œuvre musicale inédite imaginée par le compositeur Jacopo Baboni Schilingi. La musique est générée en permanence et en temps réel par un algorithme qui traduit les souffles de Jacopo Baboni Schilingi en harmonie et en structures musicales. Le compositeur porte un appareil spécial conçu pour mesurer sa respiration 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, basé sur une technologie développée par David Kuller (société MyAir). Un ordinateur et un algorithme dédiés surveillent en permanence les données entrantes : la durée de ses respirations, la fréquence respiratoire, l'expansion et la compression de la cage thoracique, etc. Les données transmises et interprétées en direct depuis l'appareil, créent une symbiose entre la technologie et le processus le plus fondamental et le plus intime de la vie d'un être humain : la respiration.

« ViRal/ViTal ENERGY 2020 » répond à cette nécessité fondamentale de re-créer une symbiose avec le monde vivant, notamment le monde invisible des micro-organismes. Les virus, qui ont très mauvaises réputations, « sont aussi nos amis » explique le microbiologiste Patrick Forterre spécialise en particulier des virus géants. Il a démontré récemment avec son équipe que les virus ont joué un rôle clé dans notre propre histoire évolutive. Dans le contexte actuel de peur lié au coronavirus, comprendre ces micro-organismes est essentiel pour mieux appréhender le futur de l’humanité et de la biosphère.

* Leonel Moura a imaginé en 2019, l'exposition "Lisboa Viral", composée de 17 sculptures virtuelles de virus dispersés dans Lisbonne, révélées par la réalité augmentée.

Miguel Chevalier a entamé en 2019, grâce à la galerie Keza, un dialogue avec l'Institut Pasteur dans le cadre du programme Organoïde, qui vise à provoquer des rencontres entre artistes et scientifiques.

Jacopo Baboni Schilingi enfin travaille sur la respiration. Il porte depuis 2017, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, un capteur développé par David Kuller (société MyAir) conçu pour mesurer sa respiration et qui la traduit en harmonie et en structures musicales.

ViRal/ViTal ENERGY 2020
Installation multimedia par Leonel Moura, Miguel Chevalier et Jacopo Baboni Schilingi

Production technique : Voxels Productions
Logiciel : Claude Micheli

Bebot production:
Management: Madalena Poppe
Impression 3D: Telmo Alcobia
Conception technique : Jorge Moura

Capteur de respiration AirGo par David Kuller / MyAir

Simulations: Pascal Maillard

Remerciements à :
Directeur de l'Unité Virus & Immunité de l'Institut PASTEUR
Françoise Adamsbaum / Galerie Keza

Video capture of the virtual reality artwork by Miguel Chevalier